Les sopranes

Si vous aimez, partagez !

« Je suis arrivée aux Briques Bleues en 2003, au retour d’une escapade alsacienne. J’ai retrouvé avec plaisir des amis de longue date et m’en suis fait de nouveaux. En 2005, j’ai troqué ma casquette de choriste contre celle de chef de chœur.

Si je devais emmener de la musique sur une île déserte ? Ayo (Joyful), j’écoute cet album avant les concerts des BB ! et un album de Mika qui a une fâcheuse tendance à me mettre une pêche d’enfer ! »
"Comment j’ai connu les Briques Bleues ? Fichtre, je ne m’en souviens pas. Comme le dit Paul Eluard « il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous ». Les Briques Bleues sont donc la concrétisation du rendez-vous que je devais avoir avec la chanson et le théâtre qui sont mon cœur et mes poumons. C’était vital et j’ai donc accepté la thérapie des Briques !!! JOUER !!!! J’espère juste être admise en très long séjour.

On me propose d’emporter un disque…. Un seul ? Elles sont folles ces Briques !!!! Elles ne savent pas ce que c’est qu’une valise de Blonde. Dans ma valise, bien calés, vous trouverez Juliette Gréco et Serge Réggiani, qui me feront fredonner S Gainsbourg, B Vian, P Mac Orlan, J Prévert, G Moustaqui, H Gougaud, G Brassens, R Quenaud. Sous mes pulls douillets, seront aussi planqués les mots de mon indispensable Renaud, ceux de F Morel mon marchand de sable. Impossible de respirer sans les folles complaintes de Charles Trenet et de Jacques Higelin, la force réaliste d’Allain Leprest. Je ne peux pas laisser sur le bas-côté Francis Lemarque, Michel Fugain, Maxime Leforestier et Alain Souchon qui m’ont accompagnée depuis mes jeunes années. Acceptez que je laisse quelques robes ou chemisiers pour toujours profiter de Patachou, Alexis HK, Polo, Barcella et M Berger.. Voilà mon bagage et fin prêt et je puis embarquer vers la terre où le rêve de chanter toute la journée devient réalité."