Les sopranes

Si vous aimez, partagez !

« Je suis arrivée aux Briques Bleues en 2003, au retour d’une escapade alsacienne. J’ai retrouvé avec plaisir des amis de longue date et m’en suis fait de nouveaux. En 2005, j’ai troqué ma casquette de choriste contre celle de chef de chœur.

Si je devais emmener de la musique sur une île déserte ? Ayo (Joyful), j’écoute cet album avant les concerts des BB ! et un album de Mika qui a une fâcheuse tendance à me mettre une pêche d’enfer ! »
« Je chante en chorale depuis les années collège. De 1999 à 2003, j’intègre la troupe Chorus Life. Après une pause musicale, je reviens au chant avec la création du groupe vocal Les Rameurs du Lac avec Olivier sur le Sancy en 2010, puis avec la naissance du groupe Les Pipelettes en 2014. Merci à Benoit de m’avoir intégrée au groupe que j’ai découvert en 2012. Belle promotion de passer de spectatrice à choriste.

Si je devais partir sur une île déserte, je prendrais Miss White and The Drunken Piano pour le métissage Hip Hop, Jazz, Rap et Musique Classique et Noa 1er album éponyme de la chanteuse pour le timbre et la pureté de cette voix unique et le mix subtil de ses racines israéliennes avec la world music, blues et jazz. »
« J’ai commencé par le piano et je chante depuis le lycée en chorale. A Paris, j’ai fais partie de la chorale Cantarel pendant plus de 10 ans. A cette époque, j’ai suivi des cours de chant pendant 2 ou 3 ans. En arrivant à Clermont-Ferrand, j’ai eu envie de rejoindre un groupe sans savoir lequel choisir. C’est Benoît (qui chante chez les Ténors) qui a proposé ma candidature aux Briques Bleues et j’ai eu le plaisir de découvrir à la fois un répertoire peu habituel pour moi et la mise en scène. Je me suis mise aussi à la clarinette.

Sur une île déserte , je partirais avec une des symphonies de Didier Squiban et une compilation de Jacques Brel. »